Cap au Cimetière

"Cette énigme existentielle ressurgit en moi, comme si je m'asseyais face à une rivière. Sur l'une des rives, notre cher grand poète chilien, Juan Radrigán. Sur l'autre rive, cet homme magnifique, Samuel Beckett. Deux chemins au long d'une même rivière qui ouvrent de nouveaux horizons à notre théâtralité.

En ces jours où le ciel est noir et que la mort se fait si présente, nous nous imprégnerons de la poésie et de l'humour de ces auteurs, en utilisant toutes les techniques du théâtre de rue, pour réveiller chez notre public, qui sera associé à ces recherches, le questionnement de notre fragile existence, sans doute pour mieux l’affirmer. Je suis persuadé qu’en ce moment historique, il faut réanimer la conscience de nos actes."

- Mauricio Celedon

Cap au cimetière

Spectacle itinérant et participatif - 40-45 min

Cet acte théâtral itinérant, indépendant ou préambule du spectacle fixe, s'écrit avec des participants amateurs locaux.

"Cap au Cimetière" est un récit surréaliste dans la ville, un voyage existentiel inspiré de l’univers de Samuel Beckett et du texte poétique « Beckett et Godot » du dramaturge chilien Juan Radrigan. Un spectacle itinérant où s'enchainent théâtrographies en mouvement, interprétées par les habitants, et scènes circassiennes, au rythme d’une musique envoutante, pour incarner la folie de l’humanité, le vertige de l’incommunication, l’absurdité de notre existence.

CAP AU CIMETIÈRE est présenté dans chaque ville avec un groupe de 30 à 50 amateurs de théâtre, danse, mime, qui participent à trois ateliers de 3 h ou 4h, avec les comédiens du Teatro del Silencio.

CAP AU CIMETIÈRE fait partie d'un diptyque crée en 2017 par le Teatro del Silencio dont le premier volet est OH! SECOURS : Une création de théâtre et cirque à l'air libre, elle aussi inspirée de la pièce « Beckett et Godot » de Juan Radrigan : un voyage dans l’univers de l’auteur irlandais, une conversation poético-muette entre Beckett et ses personnages.

Sur ce chemin vers l’ultime jour, une femme "accouche à cheval sur une tombe", un cortège avance malgré les balles qui le transpercent. Enfermée dans son manteau, une fille énigmatique s’échappe du haut d'un portique. Becket, jeune, s’affronte avec lui-même, devenu vieillard. Des Winnies en feu croisent Vladimir, Estragon et Joyce dans une course effrénée vers le cimetière. Au milieu des fosses, une ultime danse que survole la mort au ciel d’un portique …

Nous invitons les habitants des villes où nous jouons à participer à cette parade, pour incarner ces personnages Beckettiens aux côtés de comédiens du Teatro del Silencio.

En amont des représentations, durant les temps de montage, les participants sont invités à rejoindre la troupe pour répéter ces « Théatrographies », compositions, simples, inspirées du mime corporel dramatique.

Ces temps de rencontre sont un moment de partage unique, tant pour les participants que pour l’équipe du Teatro del Silencio.

Hommage

Ce spectacle est dédié à Juan Radrigán, qui a inspiré et qui continuera de guider cette création.

Vidéo(s)

Cap au cimetière - Teatro del Silencio
5 min.