Oh ! Secours

"Cette énigme existentielle ressurgit en moi, comme si je m'asseyais face à une rivière. Sur l'une des rives, notre cher grand poète chilien, Juan Radrigán. Sur l'autre rive, cet homme magnifique, Samuel Beckett. Deux chemins au long d'une même rivière qui ouvrent de nouveaux horizons à notre théâtralité.

En ces jours où le ciel est noir et que la mort se fait si présente, nous nous imprégnerons de la poésie et de l'humour de ces auteurs, en utilisant toutes les techniques du théâtre de rue, pour réveiller chez notre public, qui sera associé à ces recherches, le questionnement de notre fragile existence, sans doute pour mieux l’affirmer. Je suis persuadé qu’en ce moment historique, il faut réanimer la conscience de nos actes."

- Mauricio Celedon

Oh ! Secours

Spectacle de place - Théâtre gestuel, danse, cirque et musique en direct, librement inspiré de "Beckett et Godot" de Juan Radrigán - 1h05

Paris, décembre 1989. Le jour de la mort de Samuel Beckett. Dans un désert de sable, matière informe et fuyante, où campent les vestiges d'un théâtre tombé en désuétude, Godot, personnage emblématique que l'on a cessé d'attendre, vient interroger son créateur, Samuel Beckett.

Dans un langage propre au Teatro del Silencio, mêlant mime corporel dramatique, danse, cirque, au rythme d’une musique jouée en direct, ce dialogue imagé, à la fois cauchemardesque et comique, poétique et absurde, entre Beckett et Godot, nous immerge dans la vie et l'oeuvre de ce grand prix Nobel.

Cap au cimetière

Spectacle itinérant et participatif - 40-45 min

Cet acte théâtral itinérant, indépendant ou préambule du spectacle fixe, s'écrit avec des participants amateurs locaux.

Des scènes théâtrales et circassiennes, inspirées des dramaticules, petites formes inventées par Beckett entrecroisant images, textes et son, prendront vie dans la ville, entremêlées de déambulations "théâtrographiques". Partant de lieux symboliques et inattendus, ce défile de "la galerie des crevés" laissera comme une rumeur dans la ville.

Hommage

Ce spectacle est dédié à Juan Radrigán, qui a inspiré et qui continuera de guider cette création.

Vidéo(s)

Reportage France 3 - Résidence au Parapluie
3 min.
Reportage France 3 - Résidence aux Ateliers Frappaz
3 min.